Archives mensuelles : mars 2017

Un penthouse de 65$ millions à New York pour un magnat de casino

La vie des plus riches est à des années-lumières des nôtres. Une preuve de plus de ce constat est le récent achat d’un penthouse à New York par le propriétaire de casino Lawrence Ho. Ce dernier a dépensé 65,16$ millions pour ce bien incroyable dans l’une des villes les plus cotées au monde. Ce penthouse se trouve parmi les plus chers de New York.

Investissement de riche dans un coin de riches

Lawrence Ho est le président et PDG de Melco Resorts & Entertainment et possède une fortune estimée à 1,75$ milliards. Ses affaires se trouvent en Asie où il possède plusieurs casinos, notamment à Manille et à Macau. On ne sait pas si l’homme a l’intention d’investir plus aux Etats-Unis mais ce premier achat constitue en tout cas l’un des biens les plus prisés de NYC.

Le penthouse est situé au 432 Park Avenue, juste à côté de Central Park et fait plus de 700 m². La tour est aussi le gratte-ciel résidentiel le plus haut de l’hémisphère nord. La construction de cette tour luxueuse a été achevée en décembre 2015 pour un prix total avoisinant 1,25$ milliard.

Voilà bien un appartement que le commun des mortels n’aura jamais la chance d’acquérir… ! Mais rassurez-vous, un appartement dans cette tour peut être loué, si vous avez entre 35,000 à 75,000$ à dépenser pour la semaine.

18 appartements se trouvent au 432 Park Avenue et le moins cher est à 6,5$ millions (et ne possède qu’une chambre). Le plus cher est un penthouse ressemblant à celui acheté par Ho et coûte actuellement 82$ millions.

New York est une ville où les sommes les plus folles s’échangent. La résidence le plus chère de la ville est fixée à 250$ millions. Située au 220 Park Avenue, elle est le résultat du rassemblement de plusieurs penthouse et occupe 4 étages. Si elle est vendue un jour, elle deviendra la résidence la plus chère de New York, et de loin puisque la plus onéreuse jusqu’à maintenant a été cédée pour un peu plus de 100$ millions.

 

Les Spin Options de Monsieur Vegas, ou comment gagner vos free spins hebdomadaires

 

Vous le savez, nous adorons les bonnes promotions de casino en ligne et celles de Monsieur Vegas figurent parmi les plus intéressantes du marché. Cette semaine, le site propose ses fameux Spin Options sur certaines machines à sous ELK Studios, un excellent fournisseur de jeux de casino en ligne.

Les Spin Options peuvent vous faire gagner jusqu’à 80 free spins cette semaine, avec 20 free spins par jour de lundi à jeudi compris. Bon on est un peu en retard c’est vrai mais vous pouvez toujours récupérer vos free spins d’aujourd’hui et ceux de demain !

Choisissez votre jour préféré pour jouer

Le principe des Spin Options est simple. Chaque journée de lundi à jeudi compris célèbre une machine à sous ELK sur laquelle vous allez pouvoir gagner des free spins si vous déposez.

Commençons aujourd’hui mercredi 15 mars avec la machine à sous Bloopers, qui célèbre les coulisses d’Hollywood. Si vous déposez 30 euros ou plus sur l’ensemble de la journée, vous obtenez 20 free spins sur cette slot. Même topo demain mais avec la slot Electric Sam, la première lancée par le développeur ELK. Si vos dépôts cumulés de demain jeudi 16 mars sont de 30 euros ou plus, vous recevrez 20 free spins sur Electric Sam.

Vous devez donc déposer chaque jour où vous désirez obtenir les free spins. Si vous avez prévu de déposer, autant aller sur Monsieur Vegas et gagner 20 free spins au passage. Rappelons qu’il vous faut vous inscrire à la promotion pour être éligible, pensez donc à le faire avant de commencer à jouer… !

Pour vous inscrire, il vous suffit d’aller dans la partie Spin Options de Monsieur Vegas et de renseigner votre adresse email en haut de page. Vous pouvez également vous inscrire via l’adresse du casino : support@monsieurvegas.com.

Sachez que les free spins qui seront obtenus grâce à vos dépôts arriveront sur votre compte au plus tard 48h après la fin de chaque offre. Par exemple, les free spins du mercredi arriveront sur votre compte le vendredi. Bonne chance à tous !

 

Le Trump Taj Mahal vendu 300$ millions à Hard Rock Entertainment

Le casino Trump Taj Mahal d’Atlantic City a été vendu à la firme Hard Rock Entertainment pour une somme avoisinant les 300$ millions. Son ancien propriétaire Carl Icahn doit être ravi de le céder à si bon prix, étant donné qu’il avait affirmé il y a peu qu’il sera content d’en retirer 150$ millions, étant donné les pertes que l’établissement lui a causé.

Le Taj Mahal change de main et de nom

Petit retour en arrière l’année dernière. Le Trump Taj Mahal est une propriété du milliardaire Carl Icahn, qui l’a racheté à son ami Donald Trump quelques années auparavant. Le casino ne fonctionne plus, en fait il n’a jamais vraiment fonctionné même lors de son lancement par le désormais 45ème Président des Etats-Unis. Il a été dès le début une affaire perdante.

Carl Icahn a déclaré avoir perdu près de 300$ millions en tentant de redresser le Trump Taj Mahal. Il s’est décidé à arrêter toute activité après des mois de grève d’une partie importante des employés. Ladite grève a été la plus importante de toute l’histoire de la ville. Les employés se plaignaient de voir leurs avantages disparaître les uns après les autres, sous prétexte de mauvais résultats financiers.

4 mois après la fermeture du casino, Icahn est content d’annoncer qu’il sera racheté par une firme reconnue dans l’industrie : Hard rock Entertainment. « Nous sommes excités à l’idée de faire partie de la revitalisation d’Atlantic City, en créant des milliers d’emplois pour aider le marché local. Nous sommes 100% convaincus que le Hard Rock Hotel and Casino Atlantic City sera un succès. » a déclaré Jim Allen, président de Hard Rock Entertainment.

« Nous sommes très contents de notre propriété le Tropicana Casino, et après de longues délibérations et analyses, nous ne voulons avoir qu’un seul établissement de casino à Atlantic City. » a précisé de son côté Carl Icahn.

Icahn possède encore le Trump Plaza, qui n’a pas été compris dans la vente. Il a également l’intention de vendre ce bien pour se consacrer au Tropicana.

 

Kindred Group dépense 175.6£ millions pour acquérir l’opérateur 32Red

Le groupe de casinos en ligne Kindred Group a annoncé récemment l’acquisition d’un des plus gros casinos en ligne : 32Red. Le montant total de l’achat est de 175,6£ millions, comprenant les sites de poker, casino, bingo et paris sportifs de 32Red ainsi que le casino Roxy Palace.

La firme basée à Malte a décidé que cet investissement massif serait rentable sur le long terme, étant donné le succès des sites 32Red et leur popularité auprès des joueurs. 32Red est basé à Gibraltar et possède des licences dans plusieurs juridictions : Gibraltar, Grande-Bretagne et Italie. Kindred Group a l’intention d’appuyer ces marché dynamiques, en particulier celui de Grande-Bretagne.

Kindred veut s’assurer un futur serein

Le marché britannique est l’un des plus actifs au monde et intensifier son impact dans cette zone serait un moyen pour Kindred d’amortir son investissement. Afin de complètement entériner la décision, les gouvernements et législateurs doivent approuver la transaction, ce qui ne devrait pas poser de problèmes.

Ce n’est pas la première fois qu’une acquisition de ce genre (presque assimilée à une fusion) a lieu ces dernières années. Le marché britannique a d’ailleurs été témoin de deux des plus grosses fusions avec celle de Paddy Power et Betfair, ainsi que celle de Gala Coral et Ladbrokes. Cela a permis de créer deux nouveaux géants qui peuvent dominer le marché local mais aussi international.

S’associer à l’un des ses concurrents, ou simplement l’acheter, est un moyen pour les opérateurs de se consolider en vue d’une éventuelle récession ou de changements importants. Sur le principe du « Too Big To Fail », ces nouvelles structures peuvent aborder leurs activités avec plus de confiance. Le fait de dépenser 175£ millions maintenant est peut-être une façon pour Kindred Group de contrer les potentiels effets négatifs des prochaines lois britanniques.

Le gouvernement UK a en effet l’intention de modifier certaines caractéristiques du marché à partir d’août 2017. Il sera entre autres question d’inclure les jeux gratuits dans la taxation, ce qui n’est pas du goût des opérateurs.