Accueil

Bienvenue sur Top Casino Bonus,
le Guide des Meilleurs Casinos en Ligne !

Ce site a été créé par un passionné des jeux d'argent (casino, poker et paris sportifs) afin de partager avec mes visiteurs mes expériences passées. Nous tenterons ainsi de vous présenter les casinos en ligne les plus fiables pour vous éviter des désagréments.

En jouant sur les casinos sélectionnés par nos soins, vous pourrez vous consacrer au jeu sans avoir à vous soucier des problèmes techniques ou juridique. En plus, notre site vous propose des bonus exclusifs vous permettant d'augmenter vos gains au jeu !

Certaines offres promotionnelles sont limitées dans le temps alors ne perdez plus une seconde et consultez notre sélection ci-dessous.

 

Pourquoi Choisir de Jouer au Casino en Ligne ?

Le casino est ligne est une pratique de plus en plus populaire en France. Vous trouverez ainsi de nombreux joueurs, à toutes heures du jour ou de la nuit, pouvant vous affronter. De plus, jouer en ligne vous permet de jouer instantanément. En effet, pas besoin de se déplacer dans un casino, un simple ordinateur est suffisant. De plus, de nombreuses villes n'ont pas de casino terrestre ce qui ne vous permettra peut-être pas de profiter au maximum de l'ambiance d'un vrai casino. Enfin, un casino en ligne propose beaucoup plus de jeux qu'un casino terrestre et les gains sont plus importants dans les casinos en ligne.

Certains diront que le plaisir des "sens" se perd dans un casino en ligne, je leur répondrai simplement qu'avec les dernières technologies, les rouleaux progressifs sont devenus extrêmement sophistiqués et que la seule chose qui pourrait effectivement vous manquer par rapport aux casino de Las Vegas, c'est le service (et certainement les serveuses à cocktails pour vous messieurs)!

Pour illustrer ce propos, je prendrai l'exemple des dernières créations de Betsoft Gaming. Betsoft propose des machines à sous en 3D comme Safari Sam, dont le réalisme est poussé à son paroxysme. Par ailleurs, les fonctionnalités (mini-jeux, free spins, scatter et wild) sont tout aussi captivantes !

 

Quel Casino Online (sérieux) choisir ?

Pas facile de se repérer dans cette jungle que sont les casinos en ligne. Je joue personnellement sur Tropezia Palace, qui propose une excellente offre accompagné d'un support client aux petits oignons avec ses joueurs (et qui parle un français correct, contrairement à certains casinos en ligne dont je tairais le nom). Son bonus est "TOP" puisqu'il est de 100% du premier dépôt jusqu'à 100€ et qu'aucune condition de retrait n'est imposé. Cliquez-ici pour plus d'infos.

 

Comment Jouer au Casino en Ligne ?

Pour jouer au casino en ligne, il vous faut, dans la plupart des cas, installer un logiciel Ce logiciel, de petite taille se télécharge directement sur le site internet du casino. Une fois téléchargé, vous allez créer un compte qui vous permettra d’avoir une identité sur le site en question. En moins de 5 minutes, vous serez prêt pour jouer votre première partie en ligne ! Certains casinos proposent également de jouer directement depuis votre navigateur et ce, sans installer de logiciel. Cette solution est préférable si vous jouez d'un ordinateur public par exemple. Si vous êtes à votre domicile, nous vous conseillons de télécharger le logiciel car les jeux sont de meilleures qualités !

Attention, lors de la création de votre compte, ne communiquez pas d’informations erronées sous peine de voir votre compte fermé et de ne pas pouvoir retirer vos gains. Les salles de poker procèdent à une vérification de votre identité comme stipulée par la loi (ARJEL).

 

Le Casino en Ligne et la Légalité ?

La législation française s'oppose à l'heure actuelle à l'ouverture du marché des casinos tout comme de nombreux pays. Néanmoins, il n’ait vous pas interdit de jouer au casino en ligne. En effet, le droit européen permettant de jouer en ligne, et étant citoyen européen, vous avez le droit de vous inscrire sur un site de casino sans risquer des pénalités.

Nous vous rappelons qu'il faut être majeur pour pouvoir jouer au casino en ligne. A défaut, vous pouvez jouer sur un casino en ligne gratuit comme jeuxcasino.com, un site proposant plus de 300 jeux de casino sans téléchargement.

Playtech et GVC Holdings déploient Elevation, un nouveau studio 100 % jeux Live

Le géant des jeux de casino en ligne Playtech s’est associé avec le spécialiste des paris sur internet GVC Holdings afin d’élaborer Elevation, leur tout nouveau studio de jeux de casino « Live ». En effet, à l’heure où les jeux diffusés en streaming occupent une place de plus en plus grande, les deux acteurs ont décidé de prendre les devants afin de conquérir une niche de marché toujours plus juteuse. Mais que nous réserve donc Elevation ?

Elevation, le nouveau studio de Playtech qui diffuse des jeux de casino en direct

Le développeur de jeux de casino en ligne Playtech, colosse du marché iGaming depuis la fin des années 1990, a récemment annoncé un partenariat avec la firme basée à Malte GVC Holdings. Cette association a pour vocation le lancement d’un nouveau studio de jeux animé par des croupiers en chair et en os : Elevation. En effet, le studio Elevation est situé dans un espace spécialement conçu pour permettre le streaming de parties de jeux de casino en direct !

D’après les deux partenaires, Elevation comprend pas moins de cinq tables de blackjack ainsi qu’une table de roulette. Mais cette offre est pour le moment incomplète car d’ici les deux prochains mois, d’autres tables et jeux seront progressivement ajoutés. Cet investissement est plus qu’important pour les deux entités, d’autant plus que les jeux de casino en direct constituent aujourd’hui un secteur d’avenir, si ce n’est primordial. Grâce à Elevation, les groupes Playtech et GVC Holdings pourront satisfaire les attentes de leurs opérateurs licenciés respectifs, mais aussi celles de leurs joueurs.

Les nouveaux jeux Live de Playtech et GVC Holding : un spectacle bluffant

Les premiers aperçus des jeux « Live » diffusés via le studio Elevation des deux partenaires sont bluffants. Le spectacle qui se déroule devant nos yeux en ravira plus d’un : tandis que de véritables croupiers prennent place autour des tables, les images d’une ville somptueuse sont projetées en arrière-plan sur un mur vidéo, on s’y croirait vraiment ! Rappelons que l’investissement est de taille pour les deux développeurs, qui doivent aujourd’hui redoubler d’inventivité pour faire face aux poids lourds du secteur des jeux de casino en direct, notamment Evolution Gaming.

Pour Playtech, qui fut pendant longtemps le seul leader de l’industrie iGaming aux côtés de Microgaming, il sera question de retrouver la suprématie qui a fait sa gloire. L’éditeur de jeux de casino d’origine israélienne parviendra-t-il à voler des parts de marché à ses rivaux ? Et pourra-t-il s’installer durablement dans le paysage des jeux de casino « Live » ? En tout cas, Playtech fait tout son possible pour suivre le rythme imposé par les nouveaux chefs de file. Pour rappel, la firme a lancé un jeu de roulette en ligne dédié pour le marché espagnol ainsi que de nouveaux titres tels que Quantum Roulette™, American Roulette™, Heads Up Hold’em™, All Bets Blackjack™ et Hi-Lo Club™.

Groupe Partouche : la rénovation de ses casinos sinon rien !

Le Groupe Partouche, qui est toujours le numéro deux des casinos dans l’Hexagone, est en danger. Pour continuer à être compétitif, il se doit de procéder à la rénovation de son parc de casinos. Aussi vient-il d’achever son plan de sauvegarde par anticipation. Jusqu’à 50 millions d’euros seront investis afin de moderniser les principaux établissements du groupe, et ce sur une durée de trois ans.

Un nouvel élan pour les 38 casinos français du Groupe Partouche

Partouche, société qui exploite pas moins de trente-huit établissements en France ainsi que bien d’autres en Belgique, en Suisse et même en Tunisie, a décidé de passer à l’étape supérieure et d’accélérer son programme de rénovation de son réseau de casinos. Partouche, qui a réalisé deux opérations de refinancement pour un montant global de 115 millions d’euros, va piocher dans son produit afin d’exécuter son programme de sauvegarde par anticipation.

L’opérateur de jeux de casino terrestres coté en bourse a en effet reçu l’aval du Tribunal de Commerce de Paris et peut compter sur un budget à hauteur de 50 millions d’euros pour procéder à la modernisation de son parc d’établissements dans les trois années à venir. Il faut dire que Partouche est en train de traverser une période particulièrement délicate : tandis que le groupe avait de nouveaux projets dans le viseur, il a du régler un grand nombre d’urgences telles que la délocalisation de son Pasino de La Ciotat. En outre, en plus de la nécessité de donner un coup de neuf aux casinos de Partouche, le président de son directoire, Fabrice Paire, souligne que « […] Le secteur des jeux de casino est touché par le phénomène des jeux électroniques, notamment la roulette anglaise, qui plaît à un nouveau type de clientèle, bien plus jeune qu’à l’accoutumé ». Aussi est-il nécessaire pour Partouche de réadapter sa formule !

En matière de casinos à rénover, Partouche a ses priorités

Pour nourrir la croissance de l’entreprise, le Groupe Partouche doit commencer par rénover ses établissements les plus fréquentés. Le premier à avoir bénéficier d’une refonte quasi-intégrale est celui d’Aix-en-Provence, qui n’est autre que le plus important du groupe avec 800 000 visites par an. Pour le mettre au goût du jour, le numéro deux des casinos en France a investi 15 millions d’euros. Il a notamment misé sur les dernières technologies ainsi que sur des jeux offrant une expérience immersive mis au point par le fournisseur canadien Moment Factory.

Prochaines étapes pour Partouche : rénover les casinos plus ou moins saturés de La Tour-de-Salvagny, d’Annemasse, de Royat et de Saint-Amand-les-Eaux. C’est donc un sacré chantier qui l’attend ! Rappelons que Partouche s’est aussi dernièrement lancé dans les paris sportifs sur internet via sa nouvelle marque PasinoBet.

Dépendance aux jeux de casino : une campagne de sensibilisation et de prévention en Suisse

En Suisse, une association a lancé une campagne qui a pour but d’aider les gens à mieux comprendre la nature addictive des jeux de hasard et de venir en aide à ceux qui montrent déjà des symptômes de dépendance, et ce quelle que soit son ampleur. C’est la structure Sucht Schweiz qui est à l’origine de ladite campagne, laquelle est baptisée « Spielen Ohne Sucht, SOS ». Voyons quels sont ses défis, enjeux et obstacles.

Une campagne anti-addiction aux jeux d’argent lancée dans 16 cantons

La campagne « Spielen Ohne Sucht, SOS », qui a pour objectif de sensibiliser la population face aux risques relatifs à la pratique excessive des jeux de hasard, a été lancée dans seize cantons de Suisse alémanique. Cette initiative indépendante est porteuse de nombreux conseils à l’intention des joueurs, notamment ceux qui manifestent des symptômes de dépendance aux jeux inquiétants. Parmi les messages véhiculés dans la campagne : la nécessité de fixer des limites aux dépenses des joueurs mais aussi la possibilité pour certains d’entre eux de s’auto-exclure pendant une période donnée.

En plus d’un contenu informatif se déclinant de plusieurs manières — notamment via des vidéos humoristiques et légèrement ironiques —, la campagne « Spielen Ohne Sucht, SOS » a investi le web via un site qui offre un service d’assistance téléphonique aux usagers germanophones. Entièrement gratuit, ce service est également mis à la disposition des Suisses qui ne parlent pas l’allemand, l’association Sucht Schweiz revendiquant vouloir engager des interprètes dans un avenir proche.

Dépendance aux jeux de hasard en Suisse : qu’est-ce que ça donne ?

D’après de très récentes études, près de 3 % de la population suisse serait soit dépendante aux jeux de hasard, soit en passe de le devenir. Ce constat a été émis suite à une enquête menée par l’Institut Suisse de Recherche sur la Toxicomanie et la Santé, laquelle fut préalablement commandée par la Commission Fédérale des Jeux et la Commission Suisse des Loteries et des Paris (Comlot).

Au total, 18 832 personnes ont participé au sondage, parmi lesquelles 69 % ont déclaré avoir parié aux jeux de hasard au moins une fois dans leur vie. Environ 2,8 % de tous les sondés présenteraient un risque de dépendance aux jeux de casino, tandis que 0,2 % des participants montrent déjà des signes témoignant d’une pratique problématique des jeux de hasard.

En outre, environ 22,1 % de tous les joueurs compulsifs interrogés ont déclaré avoir joué en ligne sur les sites web de sociétés internationales non autorisées par le régulateur helvète. Cependant, une nouvelle loi sur les jeux d’argent est entrée en vigueur en début d’année en Suisse. En vertu des nouvelles règles sur les jeux de hasard, seuls les vingt-et-un casinos terrestres du pays sont autorisés à exercer des activités de jeux en ligne. Les opérateurs étrangers de jeux et de paris en ligne ne peuvent être présents sur le marché local que par le biais d’un partenariat avec l’un ou l’autre des casinotiers implantés dans le territoire helvète.

TOP 3 des meilleures machines à sous pour célébrer Halloween en 2019

Les vrais joueurs de casino en ligne le savent : quel que soit le moment de l’année ou la saison, il y a forcément un jeu qui se prête à l’occasion ! Comme vous le savez, le 31 octobre prochain, nous célébrerons Halloween. C’est donc le moment pour nous de vous présenter trois machines à sous vidéo terrifiantes qui vous donneront les chocottes et qui vous permettront accessoirement de remporter un fabuleux jackpot. C’est parti !

Classement des meilleures machines à sous pour fêter Halloween (édition 2019)

Des machines à sous terrifiantes, macabres, violentes ou parfois plus douces et fantaisistes, voici notre sélection des trois meilleures machines à sous qui vous plongeront dans l’ambiance d’Halloween en cette fin de mois d’octobre. Et n’oubliez pas : vous devrez forcément choisir entre « La bourse ou la vie ».

1. Wolf Hunters™ (Yggdrasil Gaming)

Wolf Hunters™, c’est notre choix numéro un pour fêter Halloween sur votre casino en ligne préféré ! Développée par Yggdrasil Gaming, cette machine à sous a pour thème les loups-garous. En effet, ce titre s’intéresse à leur mythe tout en plongeant le joueur dans une ambiance très sombre. Dotée d’une volatilité moyenne et affichant un taux de redistribution de 96,3 %, Wolf Hunters™ peut vous faire gagner jusqu’à 3 000 fois le montant de votre mise. Pour ce faire, vous devrez tirer profit des 5 rouleaux et 20 lignes de paiement de ce jeu de casino aux nombreux Wilds et fonctionnalités bonus !

2. Happy Halloween™ (Play’n Go)

Propulsée par Play’n Go, Happy Halloween™ est l’une des meilleures machines à sous du genre pour célébrer Halloween comme il se doit. Ici, on a droit à une machine à sous plutôt joyeuse avec des graphismes de type cartoon, des couleurs chatoyantes et des symboles qui représentent des créatures horrifiques sans pour autant nous filer les jetons. Impeccable pour s’amuser le soir du 31 octobre donc ! Surtout que du haut de ses 5 rouleaux et 20 lignes de paiement, Happy Halloween™ comprend un Wild, un Scatter et des Free Spins à volonté !

3. Lightning Horseman™ (Lightning Box)

Directement inspirée du film Sleepy Hollow réalisé par Tim Burton, la machine à sous vidéo Lightning Horseman™ rend hommage à la légende du cavalier sans tête de Washington Irving. Mais ici, pas de Johnny Depp à se mettre sous la dent ! À la place, 5 rouleaux et 40 lignes de paiement qui vous serviront du mieux qu’ils le peuvent assortis d’un Wild, d’un Scatter et de quatre jackpots inédits : Mini, Minor, Major ou Grand. Le plus grand d’entre eux peut même vous faire gagner jusqu’à 37 500 fois le montant de votre mise de départ !

Retrouvez les trois jeux de ce top sur Tropezia Palace Casino !

Casinos Pragmatic Play : deux nouvelles machines à sous John Hunter sont disponibles

Vous êtes un joueur de casino en ligne fan des produits Pragmatic Play ? Si oui, vous serez ravi d’apprendre que deux machines à sous inédites estampillées John Hunter™ sont disponibles. En effet, après l’excellent John Hunter and the Secrets of Da Vinci’s Treasure™, le développeur met fin à l’attente des fans avec deux nouveaux opus : John Hunter and the Aztec Treasure™ et John Hunter and the Tomb of the Scarab Queen™. Au programme : des parties bonus incroyables, le tout parsemé de Free Spins pouvant décupler vos gains, mais pas seulement !

Les pyramides mises à l’honneur dans les nouvelles video slot John Hunter™

Deux nouvelles machines à sous vidéo mettant en exergue les aventures du héros et aventurier John Hunter sont à présent disponibles sur les casinos en ligne Pragmatic Play. Il s’agit de John Hunter and the Aztec Treasure™ et John Hunter and the Tomb of the Scarab Queen™. Leur histoire se déroule respectivement au Pérou et en Égypte, terres des mythiques pyramides. Ces vestiges monumentaux que nous ont légué nos ancêtres de l’Antiquité renferment un jackpot exceptionnel pouvant vous faire gagner jusqu’à 10 500 fois le montant de votre mise de départ, soit un jackpot maximal de 1 312 500 € !

Éternel rival d’un certain Rich Wilde sur les casinos en ligne Play’n Go, Pragmatic Play a décidé d’étoffer la mythologie de John Hunter, un protagoniste qui n’a peur de rien. Le moins que l’on puisse dire, c’est que John Hunter and the Aztec Treasure™ et John Hunter and the Tomb of the Scarab Queen™ sont toutes deux d’excellentes machines à sous. Composées de 5 rouleaux, de 3 rangées et de 25 lignes de paiement, les deux nouveaux jeux de casino développés par Pragmatic Play sont de toute beauté et mettent en relief des icônes qui collent parfaitement avec la thématique abordée.

Des fonctionnalités et bonus qui rendront votre voyage encore plus palpitant

Les deux machines à sous John Hunter and the Aztec Treasure™ et John Hunter and the Tomb of the Scarab Queen™ sont composées de fonctionnalités uniques en leur genre qui vous permettront de faire le plein de crédits. En effet, toutes deux affichent un taux de redistribution moyen de 96,5 % ainsi qu’un symbole Joker, une partie Bonus et des Free Spins particulièrement rémunérateurs. Toutefois, la fonctionnalité la plus lucrative est très certainement « Money Collect », qui consiste à rassembler un maximum de crédits et de multiplicateurs pour booster la bankroll du joueur. Ainsi, peut-être parviendrez-vous à toucher le jackpot de la machine à sous, lequel s’élève à plus d’un million d’euros, nous vous le rappelons !

Le casino de Barbazan est reconduit jusqu’en 2040 !

À Barbazan, petite commune située dans le département de la Haute-Garonne, la municipalité et la direction du casino ont décidé de prolonger le contrat de délégation de service public préalablement signé en juillet 2002. Aussi le casino de la commune comptant moins de 500 habitants sera-t-il actif jusqu’en 2040 !

Barbazan : prolongation du contrat de délégation de service public pour le casino

Dans la région Occitanie, la toute petite commune de Barbazan passerait presqu’inaperçue s’il n’y avait pas son casino, véritable moteur de l’économie locale. Et une bonne nouvelle vient récemment d’égayer les habitants du village : le PDG du casino, Luc Le Borgne, et le maire Michèle Stradère, se sont rencontrés pour valider un deuxième contrat de délégation de service public. En effet, tandis qu’un premier contrat avait été paraphé par les deux entités en juillet 2002, la collectivité avait ensuite lancé un appel d’offres. Mais au final, propriétaire et concessionnaire poursuivront l’aventure ensemble, une aventure ponctuée d’échéances à court et long termes.

Vikings Casino, groupe qui exploite le casino de Barbazan, n’avait de toute façon aucune raison d’être écarté du projet. D’ailleurs, en 2020, la SNECB (Société Nouvelle d’Exploitation du Casino de Barbazan) portant aujourd’hui l’appellation SECB, devrait investir près de 1,6 million d’euros, lesquels permettront d’entreprendre d’importants travaux de rénovation. Il est notamment question de recouvrir l’actuel parking avec des panneaux photovoltaïques (histoire de réaliser des économies d’énergie et d’améliorer le confort de la clientèle), de créer un service RATH (restauration à toute heure), de construire une terrasse fumeurs et de procéder à l’achat de nouveaux jeux de casino, notamment des machines à sous, un dispositif de roulette anglaise électronique ainsi que bien d’autres.

2020, l’année du changement pour le casino de Barbazan

Avec les nouveautés qui se préparent, autant dire que 2020 sera l’année du changement pour le casino de Barbazan ! Cela est d’autant plus vrai que dans les vingt ans à venir, la SECB compte investir jusqu’à 5 millions d’euros supplémentaires pour améliorer l’établissement. Nommé directeur du casino en janvier 2018, Stéphane Rodier continuera à procéder à sa bonne gestion jusqu’au 1er mars 2020. À noter qu’au moment de la signature du deuxième contrat de délégation de service public, l’aide précieuse de l’association loi 1901 Idéal 31 a été mentionnée : celle-ci, qui est financée par le casino à 100 %, est en charge de l’organisation de toutes les manifestations culturelles proposées au sein du complexe.

En outre, tous ont eu une pensée pour l’ancien maire de Barbazan, Henri Galy, aujourd’hui disparu. « Franchement, monter un casino dans une commune de moins de 500 habitants, personne n’aurait tenté ce pari. Barbazan est la plus petite station thermale de France. Ce qu’a fait Henri Galy est incroyable et montre son grand cœur ainsi que tous les espoirs qu’il plaçait en ce casino », a exprimé le PDG.

Le groupe Caesars vend le Rio Casino mais les WSOP ne sont pas affectés

Le groupe Caesars vient de procéder à la vente du Rio Casino de Las Vegas à un repreneur, Imperial Companies, pour la somme de 516,3 millions de dollars US. Tandis que les casinos Bellagio et MGM Grand pourraient eux aussi changé de main, la cession du Rio Casino est quant à elle bel et bien actée. Rappelons que le fameux Rio All-Suite Hotel & Casino abrite les World Series of Poker (WSOP) sous son toit depuis 2005.

La vente du Rio Casino officialisée par Caesars Entertainment

Le Rio All-Suite Hotel & Casino, l’un des centres de villégiature et complexes de jeux de hasard parmi les plus réputés de Las Vegas, a été vendu à la société d’investissement immobilier Imperial Companies pour la modique somme de 516,3 millions de dollars US. En effet, le repreneur a formulé une demande « à prendre ou à laisser » à Caesars Entertainment qui a sauté sur l’occasion. À noter que la vente en question sera effective au cours du dernier trimestre de l’année fiscale en cours.

Bien que le Rio Casino ait à présent un nouveau propriétaire, le compromis de vente mentionne que le groupe Caesars continuera à exploiter l’hôtel-casino de notoriété mondiale pendant deux ans en payant un loyer annuel fixé à 45 millions de dollars US. Une fois cette période révolue, Caesars Entertainment aura le choix de continuer à exploiter le casino ou bien de passer définitivement à autre chose. Il incombera alors au nouveau propriétaire, Imperial Companies, de trouver un nouveau gestionnaire.

Quel avenir pour les World Series of Poker ?

Théâtre des World Series of Poker depuis près de quinze ans, la salle de jeux d’une superficie de 10 000 mètres carrés du Rio All-Suite Hotel & Casino sera encore utilisée en 2020 pour organiser les championnats du monde de poker. En outre, Caesars Entertainment détiendra les droits d’hébergement pour tous les tournois dès 2021. En effet, le groupe a signé un contrat de leasing d’une valeur de 45 millions de dollars US par an. Une option a été intégrée au contrat, laquelle permet à Caesars Entertainment d’organiser les WSOP pour une troisième année, en échange d’un paiement de 52 millions de dollars supplémentaires.

L’accord trouvé entre les deux entités devrait permettre à Caesars Entertainment de concentrer ses forces et efforts sur son portefeuille de produits le plus attractif ainsi que sur ses propriétés récemment rénovées le long du Strip de Las Vegas. Par ailleurs, en conservant les World Series of Poker, la transaction est adjointe d’un accord précieux pour Caesars, sans compter que le fichier client Caesars Rewards reste intact. Fondé en 1997, le Rio All-Suite Hotel & Casino ne s’est pas éteint. Bien au contraire !

Casino de Marrakech : Thomas Fabius condamné pour usage de faux

Thomas Fabius, fils de l’actuel Président du Conseil Constitutionnel et ancien Ministre des Affaires Étrangères Laurent Fabius, n’est pas vu d’un bon œil par les casinos de la planète. En effet, la progéniture de l’ex-Premier Ministre français aurait déjà escroqué bon nombre d’établissements aux quatre coins du globe. L’un d’entre eux, le Grand Casino La Mamounia de Marrakesh, a décidé de le poursuivre un justice. En effet, Thomas Fabius se serait fait passer pour un conseiller bancaire, faisant miroiter aux dirigeants du casino qu’un virement de 200 000 € venait de leur être adressé, et ce dans le seul but de miser aux jeux de casino.

Thomas Fabius, un escroc passionné par les jeux d’argent

Âgé de 37 ans, Thomas Fabius a déjà connu de nombreux déboires avec la justice. Il faut dire que ce dernier est passionné par les jeux d’argent voire même totalement addict. D’ailleurs, le mercredi 18 septembre dernier, le fils de l’ex-Président de l’Assemblée Nationale a comparu devant le Tribunal Correctionnel de Paris dans le cadre d’une procédure judiciaire portant sur une reconnaissance préalable de culpabilité. Ayant plaidé coupable, Thomas Fabius a été condamné à payer une amende de 75 000 € pour faux et usage de faux en écriture privée et escroquerie.

Rappelons que l’affaire a débuté suite au dépôt d’une plainte par la Société Générale. Il se trouve que Thomas Fabius s’est fait passer pour un conseiller bancaire travaillant pour le compte de cette banque. L’objectif de cette manœuvre : faire croire au Grand Casino La Mamounia de Marrakech — casino à qui il devait déjà de l’argent —, qu’un virement de 200 000 € allait être effectué incessamment sous peu, une opération qui lui aurait permis de jouer sans encombre. Mis en examen en 2016, Thomas Fabius a été accusé d’avoir rédigé un faux ordre de virement.

Le fils Fabius avait déjà tenté de duper des casinos de Las Vegas

Cela n’est pas la première fois que Thomas Fabius tente d’escroquer un casino. En 2015, sa passion débordante pour les jeux d’argent l’avait déjà conduit à rédiger des chèques en bois d’un montant dépassant 3,5 millions de dollars dans plusieurs casinos du Nevada, notamment ceux de Las Vegas. Dès lors, il est devenu la cible de plusieurs mandats d’arrêt délivrés par un procureur de l’état fédéral. Or, ledit mandat ne faisant foi qu’aux États-Unis, Thomas Fabius a pu échapper au sort qui l’attend.

Attiré par l’appât du gain et l’argent facile, Thomas Fabius semble être destiné à salir le nom de son père, un homme politique français respecté. Ce qui est sûr, c’est que les casinos de France et d’ailleurs ne lui font pas confiance. Et on comprend mieux pourquoi.

USA : dans l’Iowa, un casino refuse de verser les gains d’une joueuse de machine à sous

Dans l’état de l’Iowa, aux États-Unis, une joueuse a remporté un modeste gain aux machines à sous. Cependant, le casino refuse de lui verser ses gains pour des raisons pour le moins opaques. Retour sur une drôle d’affaire qui pourrait bien susciter l’intérêt des joueurs de chez nous.

Elle remporte 1 733 $ sur une machine à sous, mais n’est pas payée…

Un beau matin, Tamara Sheffield se rend à l’Ameristar Casino Hotel Council Bluffs, dans l’état de l’Iowa. Cette dernière a envie de se relaxer un peu, alors elle mise sur une machine à sous. Durant sa session de jeu, cette dernière parvient à toucher un gain peu grandiloquent mais non négligeable de 1 733 $. Suite à cette petite victoire, un responsable du casino vient vérifier la véracité du gain, comme le veut la politique du casino. Il est donc exigé de la jeune femme qu’elle donne son numéro de sécurité social afin que l’établissement puisse vérifier son identité…

C’est à partir de ce moment-là que la belle histoire tourne au vinaigre. En effet, alors que l’agent de contrôle vérifie l’identité de Tamara Sheffield, ce dernier découvre que la joueuse est inscrite sur une liste d’exclusion depuis plus de dix-sept ans ! L’employé du casino se servira de ce prétexte pour ne pas verser ses gains à la joueuse, laquelle s’est naturellement mise en colère, exigeant des explications. Après tout, elle n’a pas tort : si le fait qu’elle soit exclue de jeu pose à ce point problème, pourquoi le casino l’a-t-il laissé entrer ? Pourquoi lui a-t-il confié une carte de fidélité ? Pourquoi a-t-il encaissé ses mises de façon si avide, la joueuse étant une cliente fidèle et de longue date ? Tout porte à croire que pour l’Ameristar Casino Hotel Council Bluffs, l’exclusion est devenue un problème quand vint le temps de signer un chèque à la gagnante…

Quelle est la raison plausible du non-versement des gains ?

Exclue depuis 2002, la joueuse a misé des sommes importantes au casino, le même casino qui refuse aujourd’hui de lui verser les 1 733 $ qu’elle a gagnés de la manière la plus honnête qui soit. Il apparaitrait en vérité qu’à l’époque, Tamara Sheffield avait été exclue alors qu’elle portait encore son nom de jeune fille, à savoir Tamara Bean. Plus tard, elle s’est mariée et porte dorénavant le nom de famille de son mari. Le casino y voit-il une tentative d’escroquerie ? Quoi qu’il en soit, le problème demeure le même : la joueuse ne peut pas récupérer ses gains mais compte bien le faire. En parlant de machine à sous, il y a fort à parier que ce litige finira au tribunal…

Mega Moolah™ : le jackpot tombe une fois de plus à 4,7 millions de dollars !

Huit jackpots Mega Moolah™ sont tombés depuis le 1er janvier 2019 ! Le dernier en date a été décroché la semaine dernière par un joueur canadien. En effet, le jeudi 05 septembre, un joueur nord-américain a touché 4 746 748 dollars (CAD), soit l’équivalent de 3 255 645 euros. Et dire que ce dernier a accédé à la richesse grâce à un seule et même Spin ! Incroyable !

La machine à sous progressive Mega Moolah™ paye encore

Le 05 septembre dernier, un joueur de casino en ligne canadien a touché 4,7 millions de dollars CAD sur la machine à sous progressive de Microgaming Mega Moolah™. Il faut dire que s’il y a un jackpot progressif qui fait régulièrement la une des médias iGaming, c’est bien celui-là ! Concrètement, le joueur en question misait sur le casino mobile Yukan Gold, lequel n’est pas accessible aux joueurs français. Le parieur s’est dit qu’il tenterait bien sa chance à une machine à sous. Étant donné son succès aux quatre coins du globe, il a donc choisi Mega Moolah™. Une seconde après avoir effectué sa première mise, la nouvelle lui tombe devant les yeux : il vient de décrocher 4 745 748 dollars CAD ! Il était loin de se douter que celui lui arriverait…

Rappelons que c’est la huitième fois cette année que le jackpot progressif de la machine à sous Microgaming Mega Moolah™ fait un gagnant. À ce jour, pour la seule année 2019, ce ne sont pas moins de 63 millions de dollars US qui ont été distribués via les casinos du réseau Microgaming. En 2018, le jackpot progressif de Mega Moolah™ était tombé à sept reprises. On peut donc dire que l’éditeur et développeur de jeux de casino en ligne surclasse sa performance de l’année précédente.

Le jackpot progressif de Mega Moolah™ était tombé treize fois en 2017

Si 2019 est une année particulièrement généreuse en ce qui concerne le jackpot progressif de Mega Moolah™ (il est tombé quasiment chaque mois depuis le début de l’année, à l’exception des mois de février, d’avril et de juillet), il faudrait que Mega Moolah™ fasse encore cinq gagnants majeurs d’ici au 31 décembre 2019 si elle souhaite égaler son record établi en 2017 avec treize jackpots progressifs concédés aux joueurs.

Pour rappel, les cagnottes qui sont tombées depuis le 1er janvier 2019 sont élogieuses : 20 059 287 dollars le 30 janvier, 12 945 668 dollars le 05 mars, 3 308 063 dollars le 06 mars, 8 162 217 dollars le 04 mai, 5 543 986 dollars le 24 mai, 5 954 437 dollars le 10 août et 4 746 748 dollars le 05 septembre !